France Telecom s'implante en Irak. Le groupe français prend 20% dans Korek, le troisième opérateur du pays. La société compte 2,6 millions d'abonnés et est la propriété de Massond Barzani, président du Kurdistan Irakien. France Telecom va débourser 245 millions de dollars, plus 185 millions sous forme de prêts d'actionnaire. L'opération se fait dans le cadre d'un consortium auquel participe Agility, un fonds d'investissement Koweitien qui a déjà investit aux côtés d'Orange au Kenya. Le contrat signé entre les actionnaires et le consortium autorise France Telecom à monter jusqu'à 56% du capital d'ici trois ans.

Pour France Telecom, la stratégie d'internationalisation bat son plein. Le groupe a consacré la zone Afrique/Moyen-Orient en tête des priorités d'implantations. Le secteur télécom présente d'immenses potentiels de croissance dans ces pays.