Pour le moment TF1 a décidé de suspendre le contrat de travail de Nicolas Hulot. L’animateur, salarié de TF1 Production, touchait 33 000 euros par mois. Cette suspension sera effective à partir du 1er mai.

Le problème est qu’il reste à TF1 quatre émissions à diffuser. Chaque émission est lourde en investissements. 50 personnes sont mobilisées pour trois semaines de tournage. Si TF1 décide de programmer ces émissions en 2011, elle devra créditer les apparitions de l’animateur au titre de temps de parole du candidat.

La chaine a missionné plusieurs avocats pour éviter de s’attirer les foudres du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le CSA n’a pas encore pris de décision mais a mis en place une cellule de crise au sujet du cas Hulot étant donné qu’il n’y a jusqu’ici aucun précédent similaire.

Le même problème se pose pour la chaine câblée de l’animateur Ushuaïa TV qui rediffuse de veilles émissions.

Vers 15h, le titre TF1 est en baisse de 4,69%.