Au premier trimestre 2011, le spécialiste de la publicité et du micropaiement sur internet Hi-Media a fait état d'un chiffre d'affaires en progression de 9,5%, à 56 millions d'euros. La croissance de son chiffre d'affaires connaît une accélération, alors qu'au troisième trimestre 2010 elle était de 6% et au quatrième trimestre 2010 de 8%.

La croissance 'devrait s'accélérer tout au long de l'année', selon les prévisions du PDG du groupe, Cyril Zimmermann. La marge brute (en pro forma) s'est établie à 32,3%, contre 34,6% un an auparavant.

Hi-Media confirme ses objectifs pour 2011

'L'activité est très bien orientée en ce début d'année avec une tenue satisfaisante de nos marges en ligne avec nos attentes. Cette bonne tendance en parallèle d'une maîtrise et d'une optimisation des coûts permet au groupe de confirmer ses objectifs d'amélioration de son résultat d'exploitation en 2011', a indiqué le dirigeant. Avec le développement du marché de la publicité, et notamment de la performance, comme celui du paiement dans un contexte de déploiement européen, Hi-Media s'attend à voir son résultat progresser en 2011 et ses marges se stabiliser.

Depuis décembre, une étude stratégique est menée sur son activité de paiement en ligne, qui correspond à la moitié de son chiffre d'affaires, afin d'envisager les divers partenariats industriels et financiers possibles. Le groupe n'a néanmoins pas l'intention de faire de commentaire sur l'opération d'ici la fin du premier semestre.

La semaine dernière, le fabricant français de terminaux de paiement Ingenico a démenti être intéressé par la division de paiement électronique de Hi-media. Ingenico a toutefois confirmé s'intéresser à 'l'acquisition ciblée d'acteurs spécialisés dans ce domaine'. Ingenico étudie aussi des acquisitions potentielles parmi les fabricants de terminaux de paiement, les fournisseurs de solutions logicielles de paiement et les sociétés de services.