France Telecom poursuit son internationalisation, et confirme ses objectifs 2011. Tel est le message que l’opérateur souhaite envoyer aux investisseurs à l’occasion de ses résultats trimestriels. Et pourtant, les chiffres sont beaucoup plus contrastés que l'opérateur ne semble l'avouer. Le chiffre d’affaires s’établit à 11,228 milliards d’euros. En données brutes, il progresse de 2,5%, mais recule de 1,4% en données comparables. Plus inquiétant, le chiffre d’affaires de son marché historique, la France, recule de 2,5%. Dans son communiqué, France Telecom indique toutefois que la branche mobile était en hausse de 5,9% en France, porté par le développement des smartphones et des services associés. Le groupe fait valoir qu’il aura capté 20% des nouveaux abonnés. En Espagne, les recettes sont en hausse de 4%.

L’EBITDA est également en recul. Il ressort à 3,734 milliards d’euros, contre 3,936 milliards un an auparavant, soit une baisse de 5,1% en données comparables, ou 1,3% en données brutes. La baisse de celui-ci étant plus importante que celle du chiffre d’affaires, France Telecom se retrouve avec une marge opérationnelle en baisse de 1,3 point, soit 33,3%. Le communiqué de l’entreprise explique que la baisse du taux de marge s’explique par la répercussion de la hausse de la TVA à hauteur de 0,5 point (70 millions d’euros au premier trimestre). La situation géopolitique en Egypte où France Telecom est présent à travers sa filiale Mobinil aurait impacté le taux de marge à hauteur de 0,2 point.

La bonne nouvelle reste la hausse du parc d’abonné qui passe à 215 millions à travers tout le réseau. Près de 2 millions de clients ont été gagnés sur les trois premiers mois de l’année. C’est l’Afrique qui a le plus contribué à ces gains conformément à la stratégie de Stéphane Richard, PDG de France Telecom. La confirmation des objectifs financiers pour l’exercice annuel n’ont pas convaincu les marchés. L’opérateur continue de tabler sur un cash flow organique de 8 milliards d’euros en 2011, et un dividende de 1,40 euro par action. Le cours de l’action baisse de 0,60% vers 14h30, sur un marché globalement en retrait de 0,47%.