Au premier trimestre 2011, le groupe d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux a dégagé un chiffre d'affaires en progression de près de 10% sur un an en données publiées, à 535,3 millions d'euros. La croissance organique est ressortie à +7,8%, tandis que le groupe tablait sur une hausse 'de l'ordre de 6%'.

'Nous sommes ravis de la forte croissance organique de notre chiffre d'affaires. Associée à la croissance organique de 5,6% du premier trimestre 2010, celle-ci permet d'atteindre un niveau de chiffre d'affaires supérieur à celui du précédent pic atteint en 2008', a souligné Jean-Charles Decaux, président du directoire et co-directeur général.

Sur les trois premiers mois de l'année, l'activité du groupe dans le secteur transports a augmenté de 21,6% sur un an, à 181,3 millions d'euros. Les ventes de l'activité Affichage ont diminué de 1%, à 92,3 millions d'euros, dans un 'contexte fortement concurrentiel'. Le mobilier urbain, première division en termes de chiffre d'affaires, a enregistré une progression de 5%.

Pour la suite, JCDecaux prévoit un ralentissement de son activité au deuxième trimestre, anticipant 'une croissance organique du chiffre d'affaires aux alentours de 4%'. Toutefois, jusqu'à présent, les analystes tablaient en moyenne sur une croissance organique autour de 5% pour le second trimestre.

Le groupe français a d'autre part indiqué qu'il 'va poursuivre le renforcement de la qualité de son portefeuille d'actifs de communication extérieure au niveau mondial afin de continuer à surperformer le marché des médias'. En mars dernier, les dirigeants de JCDecaux avaient fait connaître leur intérêt pour un éventuel rachat des activités du groupe de médias américain CBS.