Ce jeudi vers 11h, la valeur Havas grimpait de 4,37%, à 3,46 euros, soit l’une des plus importantes hausses sur le SBF 120, tandis que le marché parisien progressait de 0,88%, à 3 232 points. Sur un an, le titre a perdu moins de 10%.

Le broker Citigroup a relevé sa recommandation sur le titre du groupe publicitaire français. Elle est passée à 'acheter', contre 'neutre' auparavant. L’analyste a également révisé à la hausse son objectif de cours sur la valeur de 3,5 à 4 euros.

'Nous avons le sentiment qu'Havas commence à développer une dynamique positive qui se traduit par la vigueur des nouvelles affaires nettes, le développement du réseau Arnold, la forte croissance aux Etats-Unis et dans les marchés émergents', a commenté Citigroup. 'Nous pensons que le sentiment général selon lequel Havas n'est pas suffisamment présent dans le numérique est inexact', a ajouté le broker.

En outre, selon l’analyste, le bilan solide de l’entreprise peut laisser penser à une utilisation relutive des liquidités par le biais de rachats d’actions ou de croissance externe.

Du côté de la concurrence, le titre Publicis gagnait 2,30%, à 38,18 euros, à la bourse de Paris. Sur un an, la valeur a avancé de plus de 2%. D'autre part, Publicis Conseil a remporté l'appel d'offres lancé par GDF Suez pour la publicité de l'ensemble de ses marques commerciales de vente d'énergie en France.