Au 15 février, quelque 134 000 clients de Bouygues Telecom avaient demandé le transfert de leur numéro vers Free Mobile, a indiqué ce mercredi le Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Telecom.

En un mois, le nouvel arrivant sur le marché de la téléphonie a créé une « forte agitation commerciale » qui s’est traduite par la perte de 159 000 clients au total (525 000 résiliations pour 366 000 nouveaux abonnements), a-t-il ajouté. Bouygues Telecom comptait 11,3 millions de clients en téléphonie mobile au 31 décembre 2011.

De son côté, France Télécom avait indiqué le 22 février que l'arrivée de Free lui avait fait perdre 201 000 abonnés au 15 février par rapport au 31 décembre 2011, mais avait affirmé que seuls 40% de ces départs s'étaient faits au profit de Free. France Télécom/Orange comptait plus de 27 millions d'abonnés en France au 31 décembre 2011.

Les opérateurs traditionnels vont devoir s’adapter à cette nouvelle donne. Bouygues Télécom table sur une baisse de 10% de son chiffre d’affaires en 2012, et estime que l’arrivée de Free aura un impact négatif de 250 millions d’euros sur son résultat opérationnel (Ebitda). Même si l’entreprise compte lancer un plan d’économies de 300 millions d’euros, ce dernier ne devrait produire son plein effet qu’en 2013. Il n’y aura pas de réduction brutale des effectifs, a précisé le directeur général de Bouygues Telecom.

Vers 12h15, le titre Bouygues reste lanterne rouge à la Bourse de Paris avec un repli de 2,9%. Le titre d'Iliad (maison-mère de Free) prend quant à lui 1%.