C’est la dernière réaction en date à l’offensive de Free dans le mobile. Orange, le premier opérateur français, vient d’annoncer une refonte de sa gamme de forfaits Origami avec une baisse moyenne de 20% de ses tarifs.

A compter du 7 juin, la gamme Origami ne comprendra plus que 3 forfaits au lieu de 5. Démarrant à 24,90 euros par mois pour une heure d'appel et des SMS et MMS illimités, elle va jusqu'à 159,90 euros avec l'offre 'Origami jet pack premier' qui permet aux abonnés de renouveler leurs smartphones tous les ans.
France Télécom se rapproche ainsi des tarifs pratiqués par ses principaux concurrents Bouygues et SFR même s'il reste dans certains cas plus cher que le quatrième entrant Free mobile.

« Nous avons refondu notre grille en simplifiant, en enrichissant les services et en baissant les prix de plus de 20%. Nous sommes plus chers (que Free Mobile), mais on assume car on a du service en plus », a indiqué la directrice exécutive de Orange France, Delphine Ernotte, lors d'une conférence de presse.

L’opérateur historique avait dans un premier temps ajusté sa gamme low cost "Sosh" mais cela ne l’a pas empêché de « perdre » plus de 600 000 clients au cours du premier trimestre pour l’essentiel au profit de Free. L’ajustement de son cœur de gamme est donc une nouvelle étape qui va impacter le chiffre d'affaires. « Sur le revenu moyen par client, il est clair qu'on a prévu que ce revenu allait baisser », a déclaré mercredi Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d'Orange France. « On considère que cela va baisser à peu près sur l'année 2012 (...) d'un peu moins de 10% et cela inclut la refonte que l'on vient de présenter », a-t-elle ajouté.

Vers 16h15, le titre France Télécom recule de 0,5% sur un marché en baisse de 1,8%.