Publicis veut conforter sa position de numéro un mondial de la communication numérique. Le groupe français va lancer une OPA amicale sur LBi, une agence néerlandaise cotée à la bourse d’Amsterdam.

LBi est « l’une des rares grandes agences de communication numérique encore indépendantes et la seule disposant d’une présence mondiale », souligne Publicis dans un communiqué. Pour se l’offrir, le groupe de Maurice Lévy propose une prime de 39% aux actionnaires et aurait déjà reçu des engagements portant sur 67% des actions.« Le Directoire et le Conseil de Surveillance de LBi soutiennent l’Offre et recommandent à l’unanimité aux actionnaires de LBi d’apporter leurs titres », précise-t-il.

L’opération, qui doit être réalisée d’ici la fin de l’année, serait relutive sur les résultats de Publicis dès 2013.

Plus d'un tiers du chiffre d'affaires sur Internet

Cotée à la Bourse d’Amsterdam, LBi emploie approximativement 2 200 personnes à travers 16 pays (dont 630 au Royaume-Uni). En 2011, l’agence a réalisé un chiffre d’affaires de 196,6 millions d’euros (+12%) et une marge opérationnelle de 16,2%. Son offre couvre tous les champs du numérique, depuis les services en communication et e-commerce jusqu’à la stratégie de marque, en passant par la gestion de contenu, les médias sociaux et le marketing mobile.

S’il parvient à boucler cette acquisition, Publicis atteindra dès cette année son objectif de réaliser au moins 35% de son chiffre d’affaires dans le numérique. Le groupe bénéficie déjà d’une présence mondiale dans ce domaine, avec les acquisitions ces dernières années de Digitas, Razorfish et Rosetta.

Vers 12h25, l’action Publicis grignote 0,3% à la Bourse de Paris, sur un marché quasi stable. A Amsterdam, LBi grimpe de 7,4%.