Que prépare Vivendi chez SFR ? Selon Les Echos, toutes les options sont à l’étude pour l’opérateur télécoms et ses 25 millions d’abonnés : vente à un géant du secteur (on cite le nom de Vodafone), introduction en Bourse... ou rapprochement avec un autre acteur français du secteur.

D’après le Figaro, Jean René Fourtou, le président du conseil de surveillance de Vivendi, serait séduit par l'idée d’un rapprochement avec Numericable. Des discussions seraient en cours avec le câblo-opérateur qui affiche 500 000 clients en internet très haut débit (fixe) et cinq millions de foyers prêts à le recevoir.

Selon le JDD, une fusion permettrait d'importantes économies, chiffrées par une source proche du dossier à environ un milliard d'euros. Le schéma envisagé serait celui d'un ensemble dont Vivendi serait l'actionnaire minoritaire, à 49%, de façon a pouvoir sortir SFR de son bilan.

Au vu des différences de valorisation de SFR (environ 15 milliards d'euros) et Numericable (entre 3 et 4 milliards d'euros plus une dette de près de 2,9 milliards), Vivendi toucherait une compensation en cash de 4 milliards d'euros, écrit le JDD. Une mise en Bourse serait prévue à terme pour permettre aux actionnaires du futur ensemble de se désengager. Numericable est actuellement contrôlé par les fonds d'investissement Cinven, Carlyle et Altice.

Vivendi et Numericable se sont refusés à tout commentaire. L’information aiguise cependant les appétits sur le titre Vivendi, qui grimpe de 2,7% vers 11h30 ce lundi.