Bouygues Telecom relance les hostilités sur le marché de la téléphonie mobile. L’opérateur du groupe Bouygues a présenté hier deux nouveaux forfaits, dont une offre d’appels et SMS illimités en France métropolitaine à 9,99 euros. Jusqu’ici, seuls les forfaits à 19,99 euros offraient cette possibilité, y compris chez les opérateurs les moins chers comme Free.

Ce forfait, disponible uniquement en ligne (B&YOU), n’inclut pas d’abonnement internet, qui vient en supplément (0,05€/Mo). Bouygues souligne qu’un Français sur deux n’utilise pas internet sur son téléphone mobile. « Depuis son lancement, B&YOU s’attache à créer des offres simples et répondant à la fois aux attentes exprimées par sa communauté d’utilisateurs, et à l’observation de leurs usages
réels » ajoute-t-il dans un communiqué où il affirme établir « la nouvelle référence des forfaits à tarifs low-cost ».

Le deuxième forfait est un ajustement de l’offre existante à 19,99 euros. « Le forfait 24/24 et internet 3Go s’enrichit des destinations internationales plébiscitées par les utilisateurs B&YOU (dont l’Algérie, le Maroc, la Chine, et plusieurs destinations européennes), et permet désormais un surf mobile jusqu’à six fois plus rapide », précise l’opérateur. « Tous les clients de B&YOU qui bénéficient actuellement du Forfait 2h à 9,99 euros et du Forfait 24/24 & Internet 3Go à 19€99/mois profitent automatiquement de ces nouveautés ».

Bouygues Telecom, qui a perdu 450 000 clients au premier semestre suite à l’arrivée de Free, a dû mettre en place un plan de départs volontaires d’environ 500 personnes qui vise à économiser 300 millions d’euros.

Vers 12h20, le titre Bouygues gagne 1,1% sur un marché parisien en hausse de 0,7%.