Alcatel-Lucent a annoncé vendredi la conclusion d'un accord de refinancement avec Credit Suisse et Goldmans Sachs, qui se sont engagées à lui apporter des facilités de crédit pour un montant global de 1,615 milliard d’euros.

Cet « engagement de financement pluriannuel » offre « une plus grande flexibilité pour atteindre les objectifs du Programme Performance annoncé précédemment, y compris l’objectif de réduction des coûts de 1,25 milliard d’euros et la sortie ou la restructuration de contrats de Services Gérés et de marchés géographiques non rentables », indique le groupe dans un communiqué.

« Nous allons profiter de la flexibilité résultant de ce nouveau financement pour étudier activement toutes les options qui pourraient conduire à consolider durablement notre rentabilité, renforcer notre positionnement stratégique et améliorer notre bilan financier », a ajouté le directeur général du groupe Ben Verwaayen.

Plan de restructuration

Après avoir essuyé une perte opérationnelle de 98 millions d’euros au troisième trimestre, Alcatel-Lucent entend mettre en œuvre un vaste plan d’économies (1,25 milliards d’ici fin 2013) qui prévoit notamment la suppression de 5 500 postes dans le monde. Le spécialiste des réseaux fixe et mobile entend également se recentrer sur des marchés en croissance comme les Etats-Unis.
L’accord prévoit qu’Alcatel-Lucent USA, la filiale américaine, soit l’emprunteur et qu’Alcatel-Lucent et certaines de ses principales filiales soient garants. Les facilités de crédit, garanties, de premier rang, envisagées devraient être libellées en dollars américains et en euros, et auront des échéances comprises entre trois ans et demi et six ans. Ces facilités devraient être garanties, entre autre, par le portefeuille de propriété intellectuelle d’Alcatel-Lucent.

« C'est une bouffée d'oxygène pour le groupe qui a vu ses comptes se dégrader très fortement ces dernières années », relève un analyste parisien sous couvert d'anonymat, cité par l’AFP. « Cette nouvelle flexibilité financière conjuguée au travail en profondeur réalisé au niveau de la stratégie de la société pourrait faire repartir l'action », juge un autre analyste.

Vers 11h00, l’action Alcatel-Lucent bondit de 9,5% sur un marché parisien quasi stable. Elle signe de loin la meilleure performance du CAC 40.