Décidément, Dailymotion suscite les convoitises. Le site français de partage de vidéos sur internet, considéré comme l’une des principales réussites hexagonales sur le web, intéresserait les actionnaires du Monde, ainsi que le groupe Vivendi, d’après les informations du site spécialisé Wansquare.

« Les dirigeants de Vivendi ont exprimé hier [jeudi] à ceux de France Télécom-Orange leur intérêt pour reprendre la part du premier opérateur français de télécoms dans Dailymotion », indique WanSquare. Ce rachat permettrait à la maison-mère de Canal+, Universal et SFR de se renforcer dans les contenus et médias. Quant aux actionnaires du Monde, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel, ils auraient déposé une offre de reprise mais « à un prix très inférieur » à l’offre de Yahoo!, ajoute Wansquare.

L'Américain souhaitait racheter à France Télécom 75% du capital de Dailymotion, avec une option pour monter à 100%. L’opération s’est heurtée au refus de l’Etat, actionnaire principal de France Télécom, « d'abandonner Dailymotion entre les mains d'une société (Yahoo!) dont la santé est parfois vacillante et qui de surcroît risque de (la) dévorer », selon les propos du ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg.

Après la polémique suscitée par ces déclarations, la balle est désormais dans le camp de France Télécom qui cherche toujours un investisseur pour entrer au capital de Dailymotion. « Notre priorité est de trouver un allié qui assure le développement de Dailymotion hors d'Europe », a fait savoir Stéphane Richard, le PDG de France Télécom, affichant sa préférence pour un repreneur américain ou asiatique. La partie est donc loin d’être gagnée pour les repreneurs français.

Vers 13h00, le titre France Télécom gagne 0,5% tandis que Vivendi se replie de 0,3% sur un marché en hausse de 0,1%.