L’équipe dirigeante de Bouygues Telecom a été largement confirmée dans ses fonctions jeudi par sa maison-mère, le groupe Bouygues. « Cette décision témoigne de la confiance des actionnaires dans le management de l’entreprise, au moment où celle-ci est engagée dans une transformation profonde pour s’adapter aux mutations du marché », indique l’opérateur dans un communiqué.

Ainsi Olivier Roussat, directeur général depuis 2007, est nommé PDG. Il réunit les deux fonctions suprêmes alors que la présidence était auparavant exercée par Philippe Marien, directeur financier du groupe Bouygues.

Richard Viel, directeur général délégué, est nommé directeur des opérations commerciales. Il prend la responsabilité de l’ensemble des lignes de marché fixe et mobile de Bouygues, « afin de renforcer leur coordination dans la perspective d’une amélioration des performances de l’entreprise ». Il devient par ailleurs administrateur de Bouygues Telecom.

Yves Legrand, qui était directeur de la stratégie, est nommé directeur des opérations techniques. Il prend la responsabilité de l’ensemble des unités techniques de l’entreprise. La stratégie sera désormais pilotée par Eric Haentjens, ex-directeur général adjoint en charge notamment des finances.

Rappelons que Bouygues Telecom a connu une année 2012 difficile avec l’arrivée de Free Mobile, qui a entraîné ses comptes dans le rouge. La filiale du groupe Bouygues a lancé un plan de départs volontaires et prévoit de réaliser 400 millions d’euros d’économies en 2013. Au premier trimestre, elle a dégagé un bénéfice net de 15 millions d'euros contre 59 millions d'euros un an plus tôt.