Une nouvelle transformation du paysage audiovisuel français se prépare. LCI et Paris Première, deux chaînes payantes détenues respectivement par TF1 et M6 pourraient devenir gratuites à compter de 2015. Les deux groupes vont faire une demande en ce sens au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Dans un entretien aux Echos publié vendredi, le patron de M6, Nicolas de Tavernost, explique que Paris Première n’ « a pas d’avenir » sur la TNT payante où les recettes publicitaires ont chuté en 2013 (conséquence, selon lui, du lancement de six nouvelles chaînes gratuites). Par ailleurs, les discussions avec les distributeurs de bouquets payants (Numericable, CanalSat) autour de la redevance qu’ils versent à M6 n’ont semble-t-il pas abouti.

Par conséquent, « nous sommes contraints de demander la gratuité de Paris Première », indique Nicolas de Tavernost pour qui la chaîne – la plus ancienne du câble- devrait séduire une audience plus large, « plutôt CSP + ». « C’est une chaîne très originale dans son positionnement. Elle enrichira la TNT gratuite (avec) un peu plus d’Aïda et un peu moins de Nabila ».

Créée en 1986 par la Mairie de Paris, Paris Première s’est d’abord développée comme une chaîne locale avant de devenir généraliste, mais en mettant l’accent sur l’actualité culturelle et les nouvelles tendances. Elle a été rachetée par le groupe M6 en 2004.