Alcatel-Lucent a nettement amélioré sa rentabilité opérationnelle au quatrième trimestre et confirmé son objectif d’économiser un milliard d’euros d’ici 2015 dans le cadre de son plan Shift. Celui-ci prévoit la suppression de 10 000 postes dans le monde, dont 700 en France, soit 15% des effectifs mondiaux. « Nous sommes en bonne voie pour réaliser les objectifs du Plan Shift. Nous avons repositionné notre entreprise comme un spécialiste de l’IP et du Cloud Networking, ainsi que de l’accès très haut-débit, et nous constatons une forte dynamique commerciale sur ces segments », a commenté le directeur général du groupe Michel Combes.

Le groupe a publié un résultat net positif de 134 millions d’euros au quatrième trimestre après une perte de 188 millions au troisième, grâce notamment à des économies de coûts fixes de 104 millions. Son chiffre d’affaires est ressorti au même niveau qu’à la même période de 2012, soit 3,9 milliards d’euros. Sur l’ensemble de l’année 2013, Alcatel-Lucent a enregistré une hausse de ses revenus de 2,9% à taux de change constants à 14,4 milliards d’euros. Le résultat d’exploitation est ressorti à 290 millions en amélioration de 553 millions par rapport à 2012. En revanche, la perte nette reste importante : -1,3 milliard d’euros mais elle a été gonflée par les dépréciations d’actifs (548 millions).

Compte tenu de cette perte, le conseil d’administration a recommandé de ne pas verser de dividende pour l’exercice 2013. « Pour la suite, Alcatel-Lucent va continuer à se concentrer sur la poursuite de la réduction des coûts, la génération de trésorerie et une croissance rentable », indique le groupe. Il poursuit également son recentrage et annonce la cession de son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises au fonds d’investissement China Huaxin pour 268 millions d’euros. L'offre de China Huaxin, déjà partenaire d'Alcatel, prévoit la reprise de l'ensemble des salariés d'Alcatel-Lucent Enterprise (2.800 dans le monde dont 1.400 en France), a précisé Michel Combes, ajoutant qu'Alcatel conserverait pendant au moins deux ans une participation de 15% dans ALE.

A 11h, le titre Alcatel-Lucent bondit de 9% à la Bourse de Paris sur un marché en hausse de 0,9%.