Publicis n’a pas mis longtemps à rebondir après l’échec de sa fusion avec Omnicom. D’après le site spécialisé Ad Age, le groupe français a noué un partenariat avec Facebook afin de proposer à ses clients de nouvelles campagnes sur internet. 

Selon un communiqué de Starcom MediaVest Group, filiale de Publicis, ce partenariat s'articule autour de la « cocréation de produits fondés sur les données, la vidéo et les images ». Dans un premier temps, seul le marché nord-américain est concerné mais les deux sociétés prévoient d’étendre leur collaboration à toute la planète. Selon Ad Age, les retombées financières pourraient s’élever à 500 millions de dollars ce qui en ferait le plus gros partenariat à ce jour entre une société de high-tech et un acteur de la publicité.

Concrètement, Publicis pourra proposer à ses clients - Procter & Gamble, Verizon, Walmart ou encore Coca-Cola…- des tarifs préférentiels pour leurs campagnes de publicité sur Facebook. Le groupe aura également accès aux données récoltées par Facebook afin d’étudier l'impact de ces campagnes. Ces dernières seront en outre déployées sur Instagram, le réseau de partage de photos racheté en 2012 par Facebook et dont les recettes publicitaires sont encore modestes.

Publicis a signé un partenariat similaire il y a un an avec Twitter. Ce contrat portait sur l’achat de 300 à 500 millions de dollars d’espace publicitaire sur le réseau de microblogging et sur la création de nouveaux formats (vidéo).

Vers 16h40, le titre du gagne 2,4% sur un marché parisien en baisse de 0,4%.