A quelques heures d’une décision de la Banque centrale européenne qui pourrait pousser l’euro vers de nouveaux plus bas, Alcatel-Lucent signe l’un des plus fortes hausse du CAC 40. Plusieurs analystes ont relevé leur recommandation sur le titre, tablant sur un regain de compétitivité des équipementiers télécom européens.

Dans une étude publiée ce matin Goldman Sachs fait du titre sa valeur préférée du secteur, avec une recommandation d’Achat contre Neutre auparavant. Le bureau d’études porte son objectif de cours de 3,15 euros à 4,20 euros. Quant à Credit Suisse, il maintient sa recommandation Superformance et son objectif de 3,75 euros. A deux semaines de la publication des résultats annuels du groupe, le 6 février, le courtier table sur une légère baisse des ventes au quatrième trimestre mais sur une amélioration de la marge opérationnelle.

D’après les analystes la baisse de l’euro est une bonne nouvelle pour Alcatel, fortement concurrencé ces dernières années par les équipementiers chinois. Le groupe, qui réalise une part importante de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis, devrait en outre bénéficier d’un effet de change positif dans ses prochaines publications trimestrielles.

Vers 11h10, Alcatel-Lucent gagne 1,3% sur un marché parisien en baisse de 0,2%.