Orange a publié des résultats conformes aux attentes ce mardi mais ses prévisions ont quelque peu déçu les investisseurs, et certains prennent leurs bénéfices après la hausse de plus de 75% du titre sur un an.

Vers 16h le titre de l’opérateur historique français recule de 2,6% sur un marché en baisse de 0,4%.

Le groupe a dévoilé ce matin un chiffre d’affaires de 34,9 milliards d’euros au titre de l’exercice écoulé, en baisse de 3,7% par rapport à 2013. Cette baisse est liée à la guerre des prix sur le marché de la téléphonie mobile qui pèse sur le revenu moyen par utilisateur. Cependant Orange fait état d’une « très bonne dynamique commerciale » sur le dernier trimestre avec le recrutement de 256 000 nouveaux abonnés mobiles, sa meilleure performance trimestrielle depuis 2008. La 4G dont il est leader en France « est un élément de reconquête commerciale » a affirmé le directeur financier du groupe Ramon Fernandez. En 2015 le groupe va poursuivre ses investissements dans le très haut débit fixe et mobile.

Dividende maintenu

Il anticipe un résultat d’exploitation en légère baisse, à environ 12 milliards d’euros contre 12,2 milliards en 2014. « Cet objectif sera soutenu par la poursuite des efforts sur la structure de coûts », précise Orange. En 2014 le groupe a réalisé un total de 707 millions d’euros d’économies ce qui a permis de stabiliser sa marge opérationnelle à 30,9%. La stabilisation du chiffre d’affaires, elle, est attendue « quelque part entre 2015 et 2016 », selon Ramon Fernandez.

En attendant « l'intensité concurrentielle sur nos marchés, notamment en Europe, n'a aucune raison de faiblir en 2015 », a déclaré le PDG Stéphane Richard. Outre la baisse du revenu moyen par utilisateur Orange s’attend à une baisse des revenus de son contrat d'itinérance avec Iliad (Free). Il prévoit de verser un dividende de 0,60 euros, stable par rapport à 2014.