Evoquée lundi dernier par le ministre des Finances Michel Sapin, la possibilité d'un retour de la publicité après 20h00 sur les chaînes de France Télévisions avait provoqué la chute du titre TF1, qui avait perdu près de 9% la semaine dernière, et affecté dans une moindre mesure M6 (-1,71%).

Dans une interview au Journal du Dimanche, la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin a exclu un tel rétablissement et annoncé une augmentation d'un euro de la redevance audiovisuelle, qui passera à 137 euros en 2016. « C'est la plus faible augmentation depuis 2008, date à laquelle son évolution a été indexée sur les prix. En complément, nous augmenterons à la marge la taxe que paient les opérateurs d'accès à Internet, qui passera de 0,9 % de leur chiffre d'affaires à 1,2 % », a-t-elle indiqué. La ministre n’a pas chiffré les recettes attendues de ces deux mesures mais a précisé qu’elles seront affectées au financement de l’audiovisuel public.

Quant aux chaînes privées, elles « doivent avoir les moyens de contribuer au pluralisme de l'information et à la création, notamment au financement du cinéma ». C’est pourquoi le gouvernement n’a pas voulu les « déstabiliser » en rebattant à nouveau les cartes du marché publicitaire, selon Fleur Pellerin.

Vers 11h20, TF1 s’adjuge 5,4% et M6 2,2% quand le SBF 120 cède 0,8%.