Après avoir racheté en 2015 les Studios de Boulogne via sa filiale Canal+, Vivendi a annoncé mardi l'acquisition d'un autre morceau d'histoire, sur l'île Seguin, où il veut édifier un "campus" de 150 000 mètres carrés. Ce campus, qui occupera une partie de l'ancien site des usines Renault, "pourrait regrouper, dans 5 à 7 ans, un ensemble d’entreprises actives notamment dans les médias et contenus ainsi que le numérique, le sport et le développement durable", selon le groupe.

Le site comprendra également un jardin public et des équipements sportifs partiellement ouverts au public : un terrain de football, une piscine et une salle multisports pouvant accueillir 3.000 spectateurs. "Ce projet, qui porte tout à la fois une forte ambition culturelle et de développement de technologies innovantes, vient conclure très favorablement l'aménagement de l'île Seguin, sans aucun coût pour les contribuables Boulonnais", a souligné la mairie de Boulogne-Billancourt. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé.

La reconversion de ce territoire occupé de 1929 à 1992 par des usines Renault a connu de nombreux soubresauts. Le milliardaire français féru d'art contemporain François Pinault avait un temps songé à y installer un musée. Ce sont finalement d'autres activités culturelles qui y seront proposées. Un grand complexe regroupant sur la pointe aval de l'île un auditorium classique et une grande salle de spectacle, baptisé la "Seine musicale", sera finalement inaugurée le 22 avril après quatre jours d'événements, dont un concert exceptionnel de Bob Dylan. A l'opposée du site, côté Meudon, un "grand pôle culturel et artistique" privé doit voir le jour à horizon 2021. Il comprendra normalement un centre d'art pluridisciplinaire de 5.600 m2, un multiplex de huit salles de cinéma desservies par une galerie donnant sur la Seine et un hôtel "tourné vers la création contemporaine".