Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

L'actualité de l'Immatériel en 2011

L'actualité de l'Immatériel en 2011

(Easybourse.com)

„The future wealth creation of companies“, par Jeremy Sampson, Interbrand Sampson, 21 avril 2011:

Le poids de l’immatériel est devenu important au cours des dernières décennies : pour les entreprises, cela implique un changement de la logique stratégique et des modèles de management. Le marketing et la finance doivent devenir plus complémentaires afin d’améliorer la performance et la communication des entreprises.


„Réputation : les industriels français ont la cote“ par Barbara Leblanc. L'Usine Nouvelle.com, 14 avril 2011:

La réputation d'une entreprise concerne les produits et services mais aussi la qouvernance et le leadership : fondée sur ces critères d’analyse, une étude a identifié Michelin, Danone et l'Oréal comme les leaders du CAC 40. Mais la progression d'autres entreprises, comme Peugeot et Schneider Electric, montre qu’elles se concentrent de plus en plus sur la bonne gestion de leurs actifs immatériels au delà de leur performance économique.

„Ginkyo calcule la vraie valeur des PME“ par Aurélie Barbaux. L'Usine Nouvelle, no. 3234, 7 avril 2011, p. 15

Ginkyo a développé une nouvelle méthodologie pour évaluer le capital immatériel des PME à l'exemple de méthodes déjà existantes en Allemagne. Cette approche structure la valorisation non comptable de ces entreprises, ce qui pourrait renforcer l’argumentaire pour obtenir des financements bancaires et devenir ainsi levier de croissance.

« Du développement durable vers la valeur durable : mode d’emploi par l’immatériel » par Marie-Ange Andrieux. France Magazine, n° 33, été 2011:

Des interférences fortes de périmètre existent entre le développement durable et l’immatériel. Pour générer une dynamique de valeur durable, il convient d’intégrer l’entreprise dans l’environnement et l’environnement dans l’entreprise, dans une perspective de performance globale intégrant financier et extra-financier.

„La réputation n'est plus une rente, c'est une stratégie“ par Vincent Lamkin et Éric Delbecque. Dans: Stratégies, no. 1627, 31 mars 2011, p.6:


Les entreprises sont de plus en plus confrontées à des exigences d'informations exprimées par des observateurs multiples. Les dirigeants réagissent via une „offensive par l'information“ qui tend à donner une vision long terme des actifs immatériels de l’entreprise. Ainsi, la réputation, qui repose sur des actifs immatériels, fait l’objet d’une véritable stratégie de communication.

„Reporting HR to investors“ par Jared Shelly, Human Executive Ressources Online, 4 mars 2011
:

La communication des entreprises sur leur capital humain devient un enjeu de plus en plus important. La Society for Human Ressources Management a élaboré des indicateurs pour que les entreprises puissent diffuser des informations utiles sur la gestion de la performance et de la diversité.

„La réputation, nouveau levier managérial“, par William Lebedel et Laurent Reynes, Le cercle les échos, 7mars 2011:

Cet article évoque la prise de conscience grandissante des entreprises autour de la notoriété et de la réputation. Les entreprises se doivent de mesurer leur capital réputation et d’avoir la capacité de communiquer sur le sujet. Dans cette perspective, le Reputation Institute (New York) a mis en place des indicateurs de mesure de la notoriété d’une entreprise.

„Comment estimer la valeur d'une marque ?“ par Clotilde Briard. Dans: Les Echos, no. 20859, 31 janvier 2011, p.13:


Dans le contexte de la crise financière récente, valoriser une marque passe davantage par un recentrage sur les actifs immatériels, .en prenant en compte la multiplicité de ses dimensions extra-financières. En établissant un dialogue entre les départements financiers et non-financiers de l’entreprise, l’information sur la marque est plus complète, la performance globale et les synergies internes mieux mesurées.

„Mais si, le LBO a profité aux entreprises !“ d'Hervé Schricke. Dans: Les Echos, no. 20890, 15 mars 2011, p.21:


L'effet de levier, au coeur d'un LBO, n'est qu'un outil technique. La vraie valeur de l’ingénierie financière repose dans les apports immatériels des investisseurs: une gouvernance efficace, une vision stratégique dans la perspective d'une performance économique durable.

„La diversité, source de performance“ par Fleur Pellerin, La Tribune (France), no. 4610, 2 décembre 2010, p.38:


Dans un contexte de mondialisation et de concurrence accrue, la promotion de la diversité au sein des entreprises dépasse le cadre politique d'intégration. Elle relève des intérêts économiques – la diversité ayant un impact positif sur le capital humain et immatériel, ce qui va générer une amélioration des capacités de production et de la performance.


Vérification des informations de développement durable : Analyse des pratiques des entreprises du SBF 120 pour l’exercice 2009, Deloitte, octobre 2010:

Pour la cinquième année consécutive, les spécialistes du développement durable de Deloitte dressent un panorama des pratiques des entreprises du SBF120 en matière de vérification de l’information extra financière par les commissaires aux comptes.

„Entreprises, ne perdez pas vos actionnaires!!!“ par Guy Loichemol, Dans: La Tribune (France), no. 4601, 19 novembre 2010, p.46:


Après Bâle III et la réforme des retraites en France, l'actionnariat individuel devient encore plus important pour les entreprises côtés. Une telle tendance rend inévitable une orientation vers le long terme et sa traduction par un enrichissement de la communication extra-financière, qui permettra de présenter la valeur de l'entreprise dans sa globalité.

„Vers un capitalisme de l’immatériel“, Interview de Philippe Moati, blog sense, 25 octobre 2010:

Pour Philippe Moati, les entreprises entrent dans une nouvelle ère où l’immatériel devient primordial. Dans ce nouveau contexte, le rôle des marques va devenir essentiel. Les entreprises vont devoir repenser leur approche de la marque, du management et donc de la communication vers les consommateurs.

« La prise en compte des parties prenantes dans le processus de reporting developpement durable des entreprises » ORSE, septembre 2010:

Analyse des rapports (annuel, developpement durable, document de référence) du CAC 40 dans la perspective de l’article 225 de la nouvelle loi issue du Grenelle 2 de l’Environnement du 12 juillet 2010, les entreprises cotées doivent désormais faire apparaitre dans leurs rapports annuels les conséquences sociales et environnementales de leurs activités mais aussi les engagements pris envers leurs parties prenantes et de ce fait expliciter la façon dont elles intègrent ces dernières dans la stratégie du groupe et dans leurs travaux de reporting DD.

„Pratiques et communication extra-financières des entreprises du CAC 40“, Etude Capitalcom & Riskmetrics, février 2009:

Ces deux institutions ont mené une étude en 2009 sur la communication des entreprises du CAC 40. L’étude met en avant des entreprises plus performantes que d’autres, et donne des pistes de réflexion autour de bonnes pratiques permettant d’améliorer la communication extra-financière des entreprises et finalement de donner une meilleure visibilité à leurs actifs immatériels.

„RSE, valorisation du capital immatériel et création de valeur“, par François Rabasse, CFOnews.fr, 19 mars 2010:

Dans un contexte où la Responsabilité Sociale de l’Entreprise devient de plus en plus importante, la question se pose du lien entre la RSE et le capital immatériel des entreprises. La RSE peut apparaître comme un actif immatériel, mais elle est également et surtout pour l’auteur, une attitude de l’entreprise qui doit la mener à une meilleure appréhension et gestion de son capital immatériel.

„Les entreprises ont adapté leur communication financière avec la crise“, par Marina Alcaraz, Les Echos, 2 juillet 2009:

Suite à la crise récente, les entreprises ont du réviser la manière dont elles communiquent après des investisseurs, en orientant leur discours vers des données à plus long terme, notamment sur leur stratégie et sur des informations d’ordre plus qualitatif mettant en avant l’importance du capital immatériel.

NOM Prénom

Publié le 07 Juillet 2011