Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Joshua Novick : PDG d'Antevenio

Joshua Novick

PDG d'Antevenio

Nous sommes très optimistes

Publié le 11 Avril 2008

Votre chiffre d’affaires a progressé de 70% et votre rentabilité a également augmenté. Quels ont été les moteurs de cette croissance ?
Cette croissance a été orchestrée par plusieurs facteurs. Notre croissance organique ressort en hausse de 45%, boostée en grande partie par notre régie publicitaire qui a progressé de plus de 70% et par notre activité portails Antevenio Comunidades.

Nous avons 12 portails propriétaires qui ont compté pour 7,7% du chiffre d'affaires. Ce chiffre d'affaires a progressé de 170% entre le second semestre 2006 et le second semestre 2007. Sur cette activité, la marge brute est supérieure aux autres activités.

La croissance du groupe s’est accompagnée d’une amélioration de la rentabilité. Le résultat d’exploitation a plus que doublé (+115%,  ndlr) et le résultat net a progressé de plus de 90%.

Peut-on s’attendre à une acquisition en 2008 ?
Notre trésorerie s’élève à 8,42 millions d’euros à la fin 2007. Les acquisitions font partie de notre plan, reste à trouver la bonne acquisition, avec le bon management et le bon prix.

Quelle est votre perception du marché pour 2008 ?
Notre marché se présente en croissance en 2008. L’Espagne est encore en retard sur les autres pays. Seulement 6% de la publicité se fait on-line contre 12% en France par exemple. Aussi, le potentiel de croissance est là. Nous sommes très optimistes.

Le constat est le même en Italie où Internet représente 8% des investissements média. En 2007, les investissements publicitaires sur internet ont augmenté de 39%.

Malgré le ralentissement économique, l’environnement de la publicité interactive est très favorable en Europe.

Quelles sont vos guidances pour cette année ?
Nous ne donnons pas de guidances. Cela dit, la croissance organique devrait suivre la même tendance que l’an passé (+45%).

Propos recueillis par Marjorie Encelot

OK, tout accepter
Fermer