Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Khaked Zourray : Président de Budget Telecom

Khaked Zourray

Président de Budget Telecom

Trois dossiers de croissance externe sont à l’étude

Publié le 27 Avril 2007

Etes-vous satisfaits des résultats 2006 de Budget Telecom ?
Le chiffre d’affaires de Budget Telecom ressort en progression de 23%, à 17,65 millions d’euros (avant retraitement des produits constatés d’avance) et le résultat net compte pour environ 15% du chiffre d’affaires.

Ces chiffres sont complètements en accord avec ce que nous avions annoncé. Nous sommes très satisfaits.

Comment expliquez-vous ces résultats ?
Nous les expliquons par un développement fort de notre activité Grand Public dû à nos offres low cost.

Nous avons un positionnement de niche et nous ne cherchons pas à concurrencer les grands opérateurs qui offrent par exemple des services triple play.

Nous ciblons deux segments de marché : la population non technophile (les revenus modestes, les habitants de zones rurales…) qui n’a pas besoin de triple play et les résidents étrangers en France.

Les services que nous proposons sont très faciles d’utilisation et d’installation. Il n’y a pas de Box à brancher.

Sur l’activité Grand Public justement, nous constatons une baisse de 6% du chiffre d’affaires au niveau du service International. A quoi l’imputez-vous ?
A la cannibalisation du pré-payé par le post-payé, moins cher. Par contre, en volume, nous constatons un maintien, voire une légère progression, des utilisateurs Grand Public International.

Pour accroître notre volume de clients Grand Public, nous avons lancé en mars 2007 une campagne de communication dans 1 000 rames de métro à Paris et par l’acquisition de Teleconnect, leader français des offres de téléphonie à destination des résidents anglo-saxons. Cette opération réalisée au troisième trimestre 2006 sera consolidée en année pleine sur l'exercice 2007.

Où en est votre politique d’acquisition de nouveaux clients initiée début mars (objectif : 5 000 à 10 000 nouveaux abonnés en deux mois) ?
Cette politique est stratégique pour nous nous en 2007. Nous avons une trésorerie importante qui s’élève à 12 milliards d’euros et nous avons levé 7 milliards d’euros lors de notre introduction sur Alternext.

Ces fonds vont nous servir à financer nos opérations de croissance externe.

Justement, vous souhaitez poursuivre votre démarche active de recherche d’opportunité de croissance externe. Quelles cibles privilégiez-vous, et menez-vous actuellement des négociations ?
Nous regardons actuellement trois dossiers, dont un pourrait se finaliser d’ici à la fin du premier semestre 2007. L’un des dossiers concerne un opérateur national, mais nous n’avons pas déposé d’offre, nous avons juste demandé le dossier.

Quelles sont vos prévisions pour 2007 ?
Nous visons une croissance organique à deux chiffres, entre 10% et 20%. Nous comptons également sur la croissance externe.

Quand sera-t-il possible de passer par Budget Telecom pour l’abonnement téléphonique ?
Nous proposerons ce service dès septembre.

Un dernier mot pour vos actionnaires ?
Budget Telecom est sur une forte dynamique de croissance. Le groupe a vraiment démontré sa capacité à générer de la croissance.

En fait, je pense que les actionnaires doivent se renforcer, d’autant que la valeur n’est pas très chère compte tenu des résultats du groupe et par rapport aux autres titres du secteur. Budget Telecom est valorisé six à sept fois le REX.

Propos recueillis par M.E.

laetitia

OK, tout accepter
Fermer