Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Pascal Chevalier : PDG de Netbooster

Pascal Chevalier

PDG de Netbooster

nous sommes actifs sur les acquisitions, en regardant d’abord à renforcer nos positions en Europe

Publié le 08 Octobre 2007

Un commentaire sur vos résultats ?
Nous sommes tres fier de pouvoir afficher un résultat d’exploitation proforma de + 222% sur un marché en croissance de 42% . Cette belle perspective reflète à la fois la qualité de nos équipes mais aussi la bonne gestion de notre groupe.

Votre chiffre d’affaires consolidé a plus que doublé. Quels sont les éléments qui ont favorisé cette croissance ?
Un bon mix entre synergies, qualité de service et dynamisme commercial.

Sur le plan financier, votre résultat d’exploitation a effectué un bond en avant au cours du premer semestre mais la marge nette s’est inscrite en repli sur la période. Comment l’expliquez-vous ?
La marge nette est essentiellement impactée de l’amortissement des acquisitions, ce qui ne sera plus le cas lors du passage aux normes IFRS, ce que nous regardons actuellement. C’est pourquoi dans notre cas le résultat d’exploitation a beaucoup plus de sens pour mesurer la performance de notre activité.

Vous vous êtes montré confiant quant à la réalisation d’un exercice record. Peut-on avoir une idée des chiffres que vous visez ?
Nous préférons rester discret, comme à notre habitude, et continuer à favoriser la croissance et garder notre objectif de 15 ME de REX fin 2009

Plus globalement, quelles sont les perspectives de votre marché à court-moyen terme ?
Elles sont excellentes, nous bénéficions d’une double croissance, celle du e-commerce (de 40 à 45% par an) et celle de l’e-pub (40 à 45% par an). Nous pensons que cette croissance va rester encore très forte sur les 3 prochaines années.

Vous avez su allier croissance organique et croissance externe. Compte tenu de votre trésorerie (20,5 millions d’euros), allez-vous continuer votre politique d’acquisitions ? Des dossiers sont-ils à l’étude ? Dans l’affirmative, quelles zones géographiques privilégiez-vous ?
Oui nous sommes toujours actifs sur les acquisitions, en regardant d’abord a renforcer nos positions en Europe, la où nous sommes déjà présents et sur des cibles de taille significative pour Netbooster. Nous espérons pouvoir faire des annonces avant la fin de l’année.

Tous secteurs confondus, l’Internet est de plus en plus la proie des groupes offlines. Dans la lignée du rachat de Nextedia par Lagardère, Netbooster a-t-il reçu des sollicitations ?
Non, mais il est vrai que nous ne sommes pas a vendre, et que nous préférons gagner des clients et continuer cette belle croissance.

D’un statut de consolidateur, votre groupe pourrait t’il adopter un statut de consolidé à plus ou moins brève échéance ?
Nous aimons bien le rôle de consolidateur, de leader indépendant européen et nous entendons bien continuer dans ce sens.

Le mot de la fin pour vos actionnaires.
Merci à nos actionnaires pour leur confiance, nous allons continuer a travailler au succès de Netbooster.

Propos recueillis par R.B.

OK, tout accepter
Fermer