Le groupe de distribution PPR a fait état ce vendredi de ses résultats pour le compte du premier semestre 2010, affichant un bénéfice net part du groupe en hausse de 86,8%, à 407 millions d'euros, alors que les analystes attendaient en moyenne 342,8 millions.

Sur la période, le résultat opérationnel courant est ressorti à 708 millions d'euros, tandis que le consensus tablait sur 648 millions d'euros. Le chiffre d'affaires semestriel a marqué une croissance organique de 1,7%, à 8,139 milliards d'euros. 'A noter ce semestre les remarquables progressions des ventes en ligne de Fnac (+20%) et de Redcats (+12%)', relève PPR.

L'Ebitda du premier semestre 2010 s'est établi à 895 millions d'euros, en progression de 14,1% par rapport au premier semestre 2009.

'PPR enregistre de très bons résultats au premier semestre 2010 dans un contexte économique encore incertain. (…). Notre réaction vigoureuse dès le début de la crise pour préserver notre compétitivité et la mise en place d'offensives commerciales nous permettent aujourd'hui de bénéficier des premiers effets de la reprise de l'économie mondiale', a souligné François-Henri Pinault, PDG de PPR, dans un communiqué.

'L'accélération de nos ventes s'est confirmée au 2ème trimestre, tirée par la très bonne dynamique de nos marques et enseignes sur internet et à l'international, où nous renforçons durablement nos positions. Nous avons également amélioré la rentabilité de chacune de nos activités au cours de ce semestre', a-t-il ajouté.

En termes de prévisions, 'à court et moyen terme, nos activités présentent de bonnes perspectives. Notre dynamisme commercial va continuer à porter ses fruits et nous maintenons nos efforts en matière de gestion', a indiqué François-Henri Pinault.