Le groupe français Casino Guichard et le britannique Tesco songeraient à faire l'acquisition d'actifs du groupe français Carrefour en Asie du Sud-Est, d'après le Financial Times. Carrefour est implanté en Thaïlande, en Malaisie, à Singapour, en Chine, à Taiwan et en Indonésie. La rumeur d'une éventuelle cession de certains actifs asiatiques par Carrefour court depuis plusieurs semaines.

Le dirigeant de Tesco, Terry Leahy, a indiqué à Dow Jones Newswires que des points de vente situés en Thaïlande, en Malaisie et à Singapour, pourraient intéresser son groupe. «C'est intéressant car ce serait des acquisitions locales. Mais cela dépend toujours du prix. Il y a eu ainsi des cas où nous avons acheté des activités et d'autres cas où nous ne l'avons pas fait», a-t-il précisé.

Selon le Financial Times, Casino aurait de son côté demandé conseil à la banque Deutsche Bank dans la perspective d'une éventuelle offre. «S'il y avait une telle opportunité, Casino regarderait sans doute le dossier. Toutefois, Casino ne mène pas une politique particulière d'acquisition en ce moment, mais plutôt de cession», rappelle Pierre-Edouard Boudot, analyste chez Natixis.

Casino possède déjà des actifs en Thaïlande. Selon les médias, le groupe britannique Dairy Farm International, le thaïlandais Big C Supercenter et le japonais AEON seraient aussi intéressés par des actifs asiatiques de Carrefour.

Contactés par Easybourse.com, Carrefour et Casino n'ont pas souhaité faire de commentaires quant à ces éléments. Lors de ses résultats pour le compte du premier semestre 2010, Casino a seulement annoncé la «poursuite du plan de cessions d'actifs d'1 milliard d'euros».

Carrefour : se concentrer sur les marchés où le groupe est leader

En mai dernier, le directeur général de Carrefour, Lars Olofsson, avait indiqué être ouvert à d'éventuelles offres de rachat de ses actifs dans les pays où Carrefour n'est pas leader. «Il y a des marchés où je ne suis pas leader, ni certain de le devenir un jour : si jamais j'ai une offre de rachat, je suis prêt à la regarder», avait déclaré Lars Olofsson à Capital.

«Carrefour se concentre sur les marchés où il est leader. Or, en Thaïlande le groupe est 3ème et en Malaisie il est 5ème, tandis qu'à Singapour Carrefour n'a que 2 hypermarchés», observe Pierre-Edouard Boudot.

Dans cette logique, en octobre 2009, Carrefour avait indiqué qu'il avait l'intention de vendre ses activités en Russie «en l'absence de perspectives de croissance organique suffisantes» et «d'opportunités de croissance externe».