Au titre du premier trimestre 2011, le groupe de distribution Casino a dégagé un chiffre d’affaires en progression de 18,8% en publié et de 5,7% en organique, à 7,849 milliards d’euros. De leur côté, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d’affaires trimestriel de 7,739 milliards d’euros.

Les ventes ont été soutenues en particulier grâce à la consolidation de Casas Bahia au Brésil et à l'intégration à compter du 1er janvier 2011 des opérations de Carrefour Thaïlande rachetées par Big C. Ainsi, le chiffre d'affaires consolidé de l'international a grimpé de 44,1%, à 3,435 milliards d'euros. A périmètre comparable, les ventes à l’international ont augmenté de 17,4%.

En France, les ventes du groupe Casino ont connu une hausse de 3,1% en organique et de 4,5% à données publiées, à 4,414 milliards d'euros. Ses enseignes Franprix et hard discount Leader Price ont vu leurs ventes croître de 10%, et de 3% en croissance organique hors essence. Les ventes des hypermarchés, à magasins comparables hors essence, ont baissé de 1,6% hors effet calendaire, tandis que les ventes des supermarchés ont reculé de 0,9%. Le distributeur indique avoir gagné 0,2 point de parts de marché au premier trimestre.

Pour ce qui est des autres activités du groupe (Cdiscount, Mercialys, Casino Cafétéria, Banque Casino), le chiffre d’affaires est ressorti en croissance organique de près de 7%, dont une croissance organique de 12,2% pour Cdiscount.

En matière de perspectives, le groupe de distribution a confirmé sa prévision d’une croissance annuelle du chiffre d'affaires supérieure à 10% sur les trois prochaines années. Quant à 2011, le groupe table sur une progression de la marge de Franprix-Leader Price et a l’intention de continuer sa stratégie de cessions d'actifs de 700 millions d'euros.

Ce mercredi vers 9h15, le titre Casino perdait 0,48%, à 69,98 euros, à la bourse de Paris.