Dans un communiqué publié mercredi, le distributeur français Casino a fait savoir qu'il a procédé avec succès à une nouvelle émission obligataire de 850 millions d'euros à échéance 2021. Cette émission comporte un coupon de 4,726%, équivalent à mid swap + 130 points de base.

'A ce titre, 300 millions d'euros des obligations venant à échéance en février 2012 (coupon de 6,0%), avril 2013 (coupon de 6,375%) et avril 2014 (coupon de 4,875%) ont été échangés', a précisé le groupe. Le succès de cette opération sursouscrite a également permis de lever 530 millions d'euros de ressources complémentaires.

La maturité moyenne de la dette obligataire a ainsi était allongée à 4,6 années, contre 3,4 années précédemment, et son coût moyen de financement optimisé. L'émission obligataire a été dirigée par les banques Citi, Deutsche Bank, HSBC, JPMorgan, Natixis, et RBS. Actuellement, Casino est noté BBB- avec perspective stable par les agences Fitch et Standard & Poor's.

Par ailleurs, Casino a porté sa participation à 33,7% dans le groupe brésilien GPA suite à l'émission d'actions nouvelles rémunérant l'économie d'impôt générée par l'amortissement d'une partie du goodwill d'acquisition. 'Cette opération fait suite à celles annoncées le 4 mai 2009 et le 21 juin 2010 ; Elle s'inscrit dans le cadre de l'accord signé en mai 2005 avec la famille d'Abilio Diniz aux termes duquel le groupe Casino a apporté à GPA, fin 2006, le goodwill d'acquisition généré à l'occasion de ses prises de participations successives dans la société', explique le groupe français.

Ce jeudi vers 9h05, le titre Casino progressait de 0,25%, à 74,80 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,68%, juste au-dessus du seuil des 4 000 points.