Le groupe français Carrefour serait en négociations dans la perspective de fusionner sa filiale au Brésil avec le groupe de distribution local CBD (Companhia Brasileira de Distribuicao), d'après le Journal du Dimanche. Le groupe français essaierait notamment par ce biais de faire face aux difficultés qu'il rencontre sur le marché brésilien.

En juillet 2010, Lars Olofsson, dirigeant de Carrefour, avait nommé Luiz Fazzio directeur exécutif de Carrefour Brésil en remplacement de Jean-Marc Pueyo. Fin 2010, le groupe français a dû provisionner 550 millions d'euros pour dépréciations de stocks, et d'éventuels litiges avec les fournisseurs brésiliens, note le journal.

La banque Lazard étudierait l'opération, qui pourrait aussi conduire à une entrée de la famille Diniz, propriétaire de CBD, au capital de Carrefour, selon le JDD. Toutefois, cet aspect de l'éventuelle transaction pourrait s'avérer compliqué car le distributeur français Casino détient environ 35% du capital de CBD, à parité avec les Diniz. Ainsi, le concurrent de Carrefour pourrait s'opposer à un rapprochement de ce dernier avec CBD.

Cette enseigne brésilienne compte 1 500 magasins et 140 000 salariés, et son objectif de chiffre d'affaires est de 30 milliards de dollars pour cette année.