La chaîne d'hôtels de luxe indienne Amanresorts International intéresserait le groupe de luxe français LVMH, d'après des sources proches du dossier citées par l'agence Bloomberg. Cette chaîne, qui appartient au promoteur immobilier indien DLF, possède 25 petits hôtels de luxe à travers le monde.

Le promoteur aurait déjà reçu au moins cinq offres, comprises entre 400 et 450 millions de dollars pour Amanresorts, selon les sources de l'agence. Plusieurs fonds d'investissement s'intéresseraient notamment à cette chaîne d'hôtels.

D'après son dernier rapport annuel, DLF voudrait céder autour de 2,2 milliards de dollars d'actifs de façon à réduire sa dette.

Ce mardi vers 9h05, le titre LVMH progressait de 0,46%, à 109,50 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,40%, juste au-dessus des 3 000 points.