Dirigeant le distributeur allemand Metro depuis 2007, Eckhard Cordes se voyait rester à la tête du groupe pendant encore un moment. Toutefois, l'entreprise a annoncé ce dimanche qu'il ne ferait pas de second mandat et qu'il quitterait ses fonctions à la fin de son contrat initial le 31 octobre 2012.

'Je suis en forme, je me sens bien et les réformes que j'ai initiées chez Metro ne sont pas encore achevées. C'est pourquoi je me sens dans l'obligation de continuer d'accompagner ce changement', avait indiqué en septembre dernier Eckhard Cordes dans un entretien accordé au Handelsblatt.

Pourtant, depuis plusieurs semaines, l'homme de 60 ans faisait l'objet de rumeurs de presse évoquant un départ imminent. Le dirigeant, au bilan contesté par certains, a mis en place une stratégie de recentrage du distributeur sur sa division Metro Cash & Carry et sur ses magasins d'électronique Media Markt et Saturn, mais plusieurs projets n'ont pas encore abouti. Ainsi, les cessions prévues des magasins Kaufhof ou des supermarchés Real n'ont pas été effectuées.

Néanmoins, le dirigeant devrait rester chez le distributeur le temps pour le conseil de surveillance de lui trouver un successeur, selon une source proche du dossier citée par l'AFP. Quant aux successeurs éventuels, Joël Saveuse, Thomas Hübner, ou encore Olaf Koch, le directeur financier de Metro, ont été évoqués dans la presse.