Le groupe de distribution français Carrefour a démenti ce vendredi avoir l’intention de se désengager de la Grèce. Une rumeur rapportée par le site d'informations grec Reporternet.com indique que le distributeur envisagerait de réduire sa participation de 50% au capital de la coentreprise avec le groupe grec Marinopulos, 'voire se retirer de Grèce'.

'Carrefour son partenaire Marinopoulos ont procédé en septembre à une augmentation de capital de leur filiale commune Carrefour Marinopoulos', a néanmoins indiqué le groupe français. 'Cette opération, destinée à soutenir la poursuite des activités de la filiale, témoigne de la volonté de Carrefour de maintenir son investissement dans le pays', a-t-il ajouté.

Ce vendredi vers 14h30, la valeur Carrefour progressait de 0,67%, à 20,25 euros, dans un marché parisien en hausse de plus de 2%, à 3 192 points. Le titre a reculé de plus de 34% depuis le 1er janvier 2011.

Les activités de Carrefour en Grèce ont enregistré un chiffre d’affaires en baisse de 8% à magasins comparables, à 1,871 milliard d’euros, sur les neuf premiers mois de l’exercice 2011. Le groupe avait alors évoqué une situation de consommation 'très difficile' dans ce pays. Ces activités représentent moins de 3% du chiffre d’affaires total du groupe français.