Sur les huit semaines prenant fin le 25 décembre dernier, le groupe de distribution américain Sears Holdings a affiché des ventes à surface comparable en recul de 5,2%. Dans le détail, les ventes de l’enseigne Kmart ont diminué de 4,4% sur cette période, et celles de l’enseigne Sears ont baissé de 6%.

Ce mardi peu après l’ouverture de la bourse de New York, la valeur Sears Holdings chutait de 19%, à 37,14 dollars, dans un marché en léger repli. Depuis le début de l'année, le titre a perdu plus de 50%.

Le groupe a rencontré des difficultés notamment sur le segment des produits électroniques grand public mais aussi dans l’habillement, malgré cette période des fêtes de fin d’année traditionnellement favorable en termes de consommation. Par conséquent, Sears s’attend à des résultats en net repli au quatrième trimestre, avec un Ebitda ajusté divisé par deux par rapport à l’an dernier où il avait atteint 933 millions de dollars.

Pour faire face à cette détérioration de ses performances, le distributeur prévoit de lancer une importante restructuration qui passera notamment par la fermeture de 100 à 120 magasins Kmart et Sears. Si la situation ne s’améliore pas, le groupe n’exclut pas de fermer des magasins supplémentaires.

Sears Holdings a également pour projet de réduire ses coûts fixes de 100 à 200 millions de dollars, et de diminuer de 300 millions de dollars le niveau de ses stocks. D’autre part, il va devoir ajuster la valeur de certains actifs incorporels pour un montant compris entre 1,6 et 2,4 milliards de dollars.