En France, le groupe de distribution Carrefour détient environ 600 supermarchés exploités en propre. L'entreprise a décidé de vendre les murs de 97 supermarchés de l'Hexagone auprès de véhicules d'investissement gérés par La Française AM. L'opération porte sur un montant de 365 millions d'euros.

Le groupe précise qu'il continuera à exploiter ces magasins sous enseigne Carrefour Market sur la base de baux d'une durée initiale de 12 ans, assortis d'options de renouvellement multiples. Les capitaux dégagés de cette transaction seront réalloués 'notamment au financement de projets de développement immobilier', indique Carrefour.

Ces actifs étaient détenus par la foncière Carrefour Property, filiale du distributeur. Ce dernier avait prévu d'introduire en bourse une partie de sa filiale, mais ce projet a été suspendu depuis. La Française AM, née en 2009 de la fusion entre UFG et La Française des Placements Investissements, gérait 35 milliards d'actifs à la fin 2010, dont 5,8 milliards dans l'immobilier.

Face à un contexte de consommation délicat, le groupe de distribution voit ses ventes malmenées en Europe, et en particulier sur le marché français. Cette situation a conduit Carrefour à lancer à plusieurs reprises des avertissements sur ses résultats pour l'exercice en cours.