Le distributeur Carrefour a fait état d’un chiffre d’affaires presque stable (+0,5% en données comparables hors essence), à 91,5 milliards d’euros, pour son exercice 2011. Une fois de plus, la croissance a été soutenue dans les pays émergents, tandis que les ventes ont reculé de 1,2% en France, à 39,49 milliards d’euros.

Ce jeudi vers 14h30, la valeur Carrefour reculait de 2,18%, à 17,08 euros, dans un marché parisien en progression de 1,28%, à 3 306 points.

Les ventes annuelles ont diminué de 4% en Europe (hors France), mais ont progressé de plus de 10% en Amérique latine et de plus de 5% en Asie. Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires total a reculé de 0,8%, en France de -2,4%, en Europe de -4,3%, tandis que les ventes ont augmenté de près de 7% en Amérique latine et de près de 3% en Asie. Cette hausse est 'soutenue par notre expansion en Chine qui compense la faiblesse des ventes non alimentaires dans ce pays, par la croissance de nos activités en Indonésie et par la poursuite du redressement à Taiwan', explique le groupe.

Par branches d’activité, en France les ventes ont à nouveau reculé (-4,7%) dans les hypermarchés à magasins comparables hors essence au quatrième trimestre, celles des supermarchés sont restées presque stables (+0,2%), alors que celles des magasins de proximité ont crû de 3,6%. En Europe, Carrefour a constaté une 'détérioration des ventes non?alimentaires dans un environnement économique et concurrentiel globalement plus difficile' mais une résistance des ventes alimentaires.

Dans un environnement économique difficile, Carrefour 'concentre tous ses efforts sur l'exécution de son plan d'action en France et en Europe du sud, axé sur une politique constante de bas prix et des promotions mieux ciblées', commente Lars Olofsson, PDG du groupe. 'Dans le même temps, tout en renforçant son attention sur une gestion efficace de ses ressources et de ses coûts, Carrefour continuera le déploiement de sa stratégie multi?canal, l'élargissement de son offre de produits à marque Carrefour et son expansion dans les marchés émergents', a-t-il ajouté.

Sur l’année 2011, le groupe de distribution a ouvert ou acquis 669 nouveaux magasins sous enseignes. D’autre part, le distributeur a confirmé son objectif de résultat opérationnel courant 2011, tout en précisant qu’il l’attendait dans le bas de la fourchette comprise entre ?15% et ?20%.