LVMH a poursuivi en 2011 sa croissance à deux chiffres grâce à une demande toujours plus forte des pays émergents, et malgré le tsunami japonais et la crise financière qui n’ont que très peu impacté ses marques.

Les ventes du groupe ont progressé de 16% à 27,3 milliards d’euros l’année dernière, pour un résultat opérationnel en hausse de 22% à 5,3 milliards d’euros. Le résultat net enregistre une hausse de 1% seulement à 3,06 milliards après avoir bénéficié d'éléments exceptionnels en 2010.