LVMH a des ambitions en Inde. Le groupe de luxe français, qui envisagerait de lancer sa marque Sephora dans le sous-continent, vient également d’investir dans Fabindia, l’une des principales chaînes de vêtements et d’équipement de la maison du pays.

Et il ne compte pas s’arrêter là, si l’on en croit la presse indienne. D’après The Economic Times, le fonds d’investissement L Capital sponsorisé par le groupe LVMH s’intéresse à deux autres dossiers : le tailleur Raymond Apparel dans lequel il pourrait prendre une participation d’environ 20% pour 150 millions d’euros, et le leader de la mode pour enfants indiens, Lilliput.

Comme pour Fabindia, LVMH utiliserait son fonds L Capital pour renforcer son exposition à l'Asie et en Inde, sans pour autant investir directement afin de rester cohérent avec sa stratégie de portefeuille de marque concentrée dans le luxe, souligne Aurel BGC dans une note de recherche.

Dans un communiqué, la maison-mère de Raymond Apparel a toutefois démenti être en discussions avec L Capital.

Vers 14h50, LVMH cède 0,5% à la Bourse de Paris, sur un marché en baisse de 0,1%.