Entre avril et juin, Estee Lauder a su dégager un profit de 51,2 millions de dollars, soit 13 cents par action, contre 41,1 millions de dollars, soit 10 cents par action il y a un an. 
En excluant les charges associées au processus de restructuration et l’impôt sur les bénéfices, le profit s’élève à 17 cents, contre 12 cents il y a un an.

Le chiffre d’affaires s’est accru de 9,2%, à 2,25 milliards de dollars.

La marge brute a progressé de 79,4% à 80,4%.

Malgré le ralentissement de la conjoncture économique un peu partout dans le monde, la firme allemande a connu de fortes ventes pratiquement dans l’ensemble des zones géographiques-en particulier en Europe, au Moyen Orient et en Afrique- et dans l’ensemble des gammes de produits.

Les ventes de produits de maquillage ont grimpé de 11%, les ventes de parfums et de soins pour les cheveux ont bondi de 9%.

Pour l’ensemble de l’année, le bénéfice du groupe est en hausse de 22% à 856,9 millions de dollars, soit 2,16 dollars par action (contre 700,8 millions de dollars, soit 1,74 dollars par action il y a un an). Le chiffre d'affaires annuel ressort en augmentation de 10% à 9,71 milliards de dollars.

Pour 2013, Estee Lauder anticipe un bénéfice par action-en excluant les charges associées au processus de restructuration et l’impact de l’extinction de la dette- compris entre 2,44 et 2,55 dollars. La croissance du chiffre d’affaires devrait atteindre entre 6 et 8% hors effet de change.

Vers 17h15, le titre est en hausse de 8,93%.