L’activité de FedEx, en particulier dans le transport de colis express, a été particulièrement affectée ces derniers mois consécutivement à l’essoufflement de la croissance dans les grandes régions du monde, a déclaré la direction de la société.

Dans le cadre d’un communiqué de presse, la compagnie basée à Memphis a informé que le bénéfice pour son premier trimestre de l’année fiscale qui s’est terminé fin août devrait se situer entre 1,37 et 1,43 dollar par action.
C’est moins que ce qui était envisagé le 19 juin dernier, autrement dit une fourchette comprise entre 1,45 et 1,60 dollar par action. C’est également moins que le bénéfice d’il y a un an, qui s’était élevé à 1,46 dollar par action.
Et c’est surtout la première diminution de bénéfice par action pour FedEx depuis novembre 2009.

La moyenne des anticipations des analystes tablait sur 1,56 dollar par action. 

Les précisions quant à ces résultats trimestriels devraient être dévoilées le 18 septembre prochain.

Les chiffres de FedEx sont de manière générale très suivis par les investisseurs du monde entier, en ce que la firme de dimension internationale transporte un très large échantillon de produits, allant de documents en tout genre à des médicaments et en passant par divers biens de consommation courante ou de consommation discrétionnaire.

Dans les échanges avant ouverture des marchés réglementés outre-Atlantique, le titre de FedEx affiche une baisse de 2,9% à 85 dollars.
Depuis le début de l’année, et jusqu’à hier soir, l’action avait gagné 4,8%.