Lafuma grimpe vers les sommets lundi à la Bourse de Paris, sur fond de rumeurs de rachat du groupe. Ce matin, La Lettre de l’Expansion indiquait que le groupe français de textile et d’équipements sportifs (Lafuma, Millet, Eider, Oxbow…) avait été « approché » en vue d’un rachat par le sud-coréen E-Land, qui offrirait 35 euros par action (le double du dernier cours de clôture).

Sans confirmer ce chiffre, Lafuma a reconnu que des discussions « très préliminaires » étaient en cours. « Lafuma, qui mène en permanence une réflexion concernant l'évolution de sa stratégie de développement et de son capital, confirme qu'elle a reçu une manifestation d'intérêt d'E-Land et que des discussions très préliminaires sont en cours, sans aucune certitude à ce stade que ces discussions aboutissent », indique la société drômoise dans un communiqué. « Une nouvelle communication aura lieu si nécessaire en temps voulu », ajoute-t-elle.

Vers 14h55, l'action Lafuma s'envole de 37,1%, sur un marché en baisse de 0,5%.

Sur les neuf premiers mois de son exercice 2011/2012, Lafuma a réalisé un chiffre d’affaires de 171,1 millions d’euros, en hausse de 2,9%, tiré par la croissance de ses ventes en Asie (+31%). Le groupe a par ailleurs signé un accord de licence et de distribution avec le japonais World Co afin d’accélérer le développement de la marque Lafuma au Japon.
Selon le courtier Gilbert Dupont, un rachat de Lafuma par E-Land, déjà propriétaire de plusieurs marques de mode, aurait du sens compte-tenu du potentiel du groupe français en Asie. En attendant une « éventuelle matérialisation de l’offre », il relève sa recommandation à Conserver au lieu d’Alléger.