Carrefour a agréablement surpris les marchés ce jeudi en annonçant une hausse de 2,1% de son chiffre d’affaires trimestriel, légèrement supérieure aux attentes des analystes.

Les ventes sont « portées notamment par l’Amérique latine. Le trimestre montre une amélioration en France, mais le sud de l’Europe reste difficile », souligne le groupe dans son communiqué. L’accélération de la croissance au Brésil a ainsi permis de compenser la contraction des ventes en Europe du Sud (Espagne, Italie, etc) où le groupe est très implanté.

En France, les efforts entrepris par le nouveau PDG, Georges Plassat, ont permis une légère amélioration des tendances en hypermarchés, le point noir du groupe ces dernières années. Hors essence, les ventes des hyper baissent encore de 3,3%, mais c'est une « amélioration de plus de 2 points par rapport au trimestre précédent ». Elles progressent dans le rayon alimentaire pour le troisième trimestre consécutif. Les magasins de proximité (Carrefour Market, City, Express et Montagne) continuent, eux, à bien se porter avec une hausse de 3,1% hors essence.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de Carrefour s’établit ainsi à 66,3 milliards d’euros, en hausse de 1,3%. Le directeur financier du groupe, Pierre-Jean Sivignon, s’est dit « à l’aise » avec le consensus d’analystes qui table sur un résultat opérationnel entre 2,07 et 2,1 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année. De quoi rassurer les investisseurs échaudés par une succession d’avertissements sur résultats en 2011.

Vers 11h20, le titre grimpe de 4,4% à la Bourse de Paris, sur un marché en hausse de 0,3%.