Carrefour poursuit son désengagement international. Le groupe a annoncé mardi la vente pour 525 millions d’euros de ses activités en Indonésie. « Carrefour annonce ce jour la vente de sa participation de 60% dans Carrefour Indonésie à son partenaire local, le groupe CT Corp, qui devient le franchisé exclusif de Carrefour dans le pays », affirme-t-il dans un communiqué.

L’opération, soumise à l’approbation des autorités compétentes, doit être finalisée en janvier 2013. CT Corp reprendra alors à son compte les 84 points de vente (dont 70 hypermarchés) de la coentreprise, qui a généré en 2011 un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros.

Il s’agit de la cinquième cession d’importance du groupe français à l’étranger en moins de six mois. Carrefour s'était déjà séparé fin octobre de ses activités en Malaisie, revendues à son concurrent japonais Eon pour 250 millions d'euros. En août, il avait également abandonné l'exploitation de ses deux magasins à Singapour. Le groupe dont Georges Plassat a repris les rênes en juin a par ailleurs cédé ses magasins en Colombie pour 2 milliards d'euros, quelques mois après son désengagement de Grèce.

En dix ans, Carrefour a ainsi quitté 15 pays dans lesquels il s'était implanté. Il est encore présent dans une trentaine de pays, avec 9.945 magasins. La stratégie du nouveau PDG consiste à concentrer ses investissements sur les marchés historiques du groupe (France, Italie) ainsi que sur un nombre restreint de marchés en forte croissance (Pologne, Argentine, Chine, Brésil). Georges Plassat s’est donné trois ans pour redresser le distributeur, en perte de vitesse ces dernières années.

L’action, qui avait perdu plus de la moitié de sa valeur en 2011, a repris 30% depuis le début de l’année. Vers 16h20 mardi, elle s’adjuge 2% sur un marché en hausse de 0,3%.