Mission sauvetage réussie pour Georges Plassat. En six mois, le charismatique PDG de Carrefour a réussi à remettre sur les rails le premier distributeur européen dont les résultats ces dernières années – notamment les ventes en France - traduisaient une lente dérive.

Le groupe a annoncé jeudi un bénéfice net de 1,23 milliard d’euros en 2012, plus que triplé grâce aux plus-values de cessions de plus d’un milliard d’euros. Le chiffre d’affaires ressort en progression de 0,9%, 76,78 milliards d’euros, marqué par un redressement des ventes en France à partir du troisième trimestre. La politique de prix bas du groupe a semble-t-il porté ses fruits, mais elle a pesé sur le résultat opérationnel qui ressort en baisse de 2,6%, à 2,14 milliards d’euros. C’est toutefois mieux qu’attendu par le groupe et par les analystes qui tablaient sur un résultat opérationnel en recul de 5,5% à 2,06 milliards d’euros et sur un bénéfice net de 810 millions.

Grâce aux cessions de ses magasins en Indonésie, en Malaisie, à Singapour, ou encore en Grèce, Carrefour a réduit sa dette de plus d’un tiers à 4,3 milliards. Il a par ailleurs poursuivi sa croissance dans les pays émergents, notamment au Brésil, en Argentine et en Chine. Dans ce dernier pays, la hausse des coûts de distribution et l’inflation salariale ont toutefois entraîné une baisse du résultat opérationnel courant (-10% à 168 millions).

Conformément à la politique du nouveau management, Carrefour n’a pas donné de prévisions chiffrées pour 2013. Il se fixe pour objectifs de continuer à améliorer son image-prix en France, d'«adapter son offre et ses coûts en Europe» où la récession s'installe et de poursuivre son expansion sur les marchés émergents dans lesquels il dispose déjà de fortes positions.

Il proposera un dividende de 0,58 euro par action au titre de l’exercice écoulé, soit un taux de distribution de 45% du bénéfice. Vers 11h35, le titre s’apprécie de 2,6% à 21,9 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,6%. Il a repris 60% depuis son plus bas historique atteint en juillet 2012.