Le géant français des cosmétiques L’Oréal a annoncé mardi avoir finalisé la reprise du fabricant de soins du visage chinois Magic Holdings, sa plus grosse acquisition depuis celle d’YSL Beauté en 2008.

L’offre de 636 millions avait été dévoilée en août 2013 mais il a fallu attendre le feu vert des autorités, en janvier dernier, pour boucler l’opération. Cotée à la bourse de Hong Kong, Magic Holdings International Limited est spécialisée dans les masques de beauté, l’un des segments les plus dynamiques du marché chinois de la beauté selon L’Oréal. La société a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires d’environ 166 millions d’euros (+14%).

« Cette acquisition marque une accélération de notre conquête de nouveaux consommateurs en Chine », a commenté Jean-Paul Agon, le PDG de L’Oréal. La Chine est d’ores et déjà le troisième marché du groupe derrière les Etats-Unis et la France. L’Oréal y a réalisé un chiffre d’affaires de 1,55 milliard d’euros en 2013, en hausse de 10,2% par rapport à l’année précédente. Il dispose de deux usinesà Suzhou et Yichang ainsi que d’un centre de recherche-développement à Shanghai, soit un effectif total de 3500 personnes.

Vers 15h, le titre L’Oréal cède 0,1% sur un marché parisien en baisse de 0,8%.