LVMH a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 4% au troisième trimestre, en ligne avec les attentes des analystes et avec la tendance observée depuis le début de l'année.  « Un meilleur rythme de croissance en Europe et aux Etats-Unis sur ce trimestre compense le ralentissement observé en Asie », souligne LVMH dans un communiqué.

Sur les neuf premiers mois, le chiffre d'affaires du numéro un mondial du luxe atteint 21,4 milliards d'euros, soit une hausse de 4%. Tous les groupes d’activités sont en progression à l’exception des Vins et Spiritueux (-3%). « Cette évolution s’explique par le marché du cognac en Chine marqué par la poursuite du déstockage de la distribution », souligne le groupe. En revanche l’activité champagne poursuit une belle performance au troisième trimestre, portée par la bonne tenue des marchés américain et japonais. La division Mode et Maroquinerie, la principale en termes de chiffre d’affaires et de bénéfice, affiche une croissance organique de 3% tandis que les montres et la distribution sélective (Sephora, DFS) accélèrent à +5% et +8%.

LVMH n’a pas détaillé ses ventes par division au troisième trimestre. Le groupe n'a pas non plus fourni de prévision pour le reste de l'année, jugeant 'l'environnement économique et monétaire incertain'. Les analystes espèrent obtenir plus de détail lors d’une conférence téléphonique cet après-midi.

Vers 12h10, le tire gagne 1% sur un marché parisien en baisse de 0,6%.