Le conseil d'administration de Boursorama a "pris acte de la démission de Marie Cheval de ses fonctions de Directrice Générale et d'administrateur ", a indiqué la banque en ligne dans un communiqué. En poste depuis 2013, l'ex inspectrice des Finances quitte la banque en ligne pour "poursuivre de nouvelles opportunités professionnelles".

Selon le Figaro, elle aurait accepté la proposition d'Alexandre Bompard, tout nouveau PDG de Carrefour, de prendre en charge la direction du digital. Interrogé par le site spécialisé LSA, le groupe n'a pas confirmé cette nomination. 

Le premier distributeur européen peine à redresser sa marge opérationnelle malgré son recentrage sur ses principaux marchés (Europe, Amérique latine) et le développement de nouveaux formats de magasins. Il doit affronter la concurrence des distributeurs à bas coûts mais aussi celle, plus récente, du géant de l'e-commerce Amazon. Après les livres et les objets en tous genre, ce dernier ne cache pas ses ambitions dans le domaine de l'agroalimentaire et a récemment racheté une chaîne de magasins aux Etats-Unis, Whole Foods Market. Même s'il ne représente encore qu'une faible part des ventes de la grande distribution, le digital devient incontournable dans les stratégies commerciales des acteurs du marché.

Nommée en 2013 à la tête de Boursorama, Marie Cheval y a développé l'activité de banque en ligne et "joué un rôle moteur dans la définition de la stratégie d’accélération de la croissance" de cette filiale du groupe Société Générale. Elle était auparavant directrice des opérations de La Banque Postale, filiale du groupe La Poste où elle a débuté sa carrière.  Mme Cheval est issue de la même promotion de l'ENA qu'Alexandre Bompard. Tous deux se sont suivis à l'Inspection des Finances avant de poursuivre leurs carrières respectives. Agés de 43 et 44 ans, ils prennent la suite de Georges Plassat, 68 ans, qui a cédé les rênes de Carrefour mi-juillet, un an avant le terme de son mandat.