Espace Distribution - News, articles, interviews et dossiers

Casino et Carrefour rebattent les cartes en Asie

Casino et Carrefour rebattent les cartes en Asie

(Easybourse.com) Le groupe de distribution français Casino aurait été présélectionné pour racheter les activités du distributeur indonésien Matahari Putra Prima. Cette semaine, Casino a annoncé un accord pour acquérir les activités de Carrefour en Thaïlande.

Durant plusieurs mois, des rumeurs circulent sur Carrefour. Le distributeur français pourrait céder ses activités sur certains marchés asiatiques comme en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande. C'est désormais en partie chose faite, le groupe Casino ayant annoncé cette semaine qu'il a signé un accord ferme avec Carrefour en vue du rachat de ses activités en Thaïlande. Les activités asiatiques de Carrefour représentent près de 9% du chiffre d'affaires total.

Casino va faire l'acquisition des activités thaïlandaises de Carrefour, via sa filiale thaïlandaise Big C, pour un montant de 868 millions d'euros. Ces activités de Carrefour représentent 42 magasins,

Le rachat des activités thaïlandaises de Carrefour est une belle opération pour Casino, qui va lui permettre de croître tout en réalisant des économies d'échelle, de sourcing et de logistique 

dont 34 hypermarchés, et 37 galeries marchandes. «La société devrait réaliser un chiffre d'affaires d'environ 734 millions d'euros en 2010», a estimé Casino. Même si «les multiples sont un peu élevés», le rachat des activités thaïlandaises de Carrefour est «une belle opération pour Casino, qui va lui permettre de croître tout en réalisant des économies d'échelle, de sourcing et de logistique», estime Marie-Aude de Lavallade, analyste chez Natixis AM. Cette dernière n'a «pas d'inquiétude concernant le rating de Casino» à l'issue de cette opération.

La ligne stratégique de Carrefour, exprimée par son PDG Lars Olofsson, est de privilégier le développement des activités du groupe sur les marchés où il est ou peut devenir leader. Dans le cadre de sa stratégie visant à concentrer ses moyens sur les marchés où il détient une position de leadership et optimiser ses capitaux employés, Carrefour a décidé de vendre ses activités thaïlandaises, les perspectives de développement ne lui permettant pas d'atteindre une position forte sur ce marché à moyen ou long terme», a expliqué de son côté Carrefour. Or, Carrefour est le cinquième acteur de la distribution alimentaire organisée en Thaïlande avec une part de marché de 6% et un chiffre d'affaires de 723 millions d'euros sur douze mois au 30 juin 2010, alors que Big C est le deuxième opérateur d'hypermarchés en Thaïlande avec un portefeuille de 69 hypermarchés et un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros.

Une acquisition stratégique pour Big C

Pour la filiale Big C, l'acquisition des activités thaïlandaises de Carrefour représente une opportunité de développement non négligeable, étant donné que les deux réseaux de magasins «présentent de fortes complémentarités géographiques, permettant à Big C de doubler sa présence dans la région de Bangkok». La finalisation de la transaction est pour l'instant prévue pour le premier trimestre 2011. Casino attend d'importantes synergies de cette opération et intégralement mises en œuvre d'ici 2013. La transaction, qui aura un impact positif sur le résultat net par action de Big C dès la première année, va être financée par la trésorerie de Big C et par endettement.

«La transaction permet à Casino de renforcer de manière significative sa position dans un de ses pays clés. Elle s'inscrit à la fois dans la stratégie de développement ciblé du Groupe sur des marchés en forte croissance, où il bénéficie d'une position de leader, et dans sa stratégie d'optimisation de son portefeuille d'actifs », précise Jean-Charles Naouri, PDG de Casino. Dans cette perspective, et en complément du programme de cessions de 1 milliard d'euros, Casino a l'intention de procéder à des cessions d'actifs pour un montant de 700 millions d'euros en 2011. Parmi les hypothèses d'actifs qui pourraient être cédés par Casino, Marie-Aude de Lavallade évoque une partie des actifs immobiliers thaïlandais, une activité de Hard Discount en Argentine, une partie de sa participation dans Mercyalis, Vindémia, ou encore les cafétérias Casino.

«Avec un total de 103 hypermarchés et un chiffre d'affaires consolidé de plus de 2,4 milliards d'euros attendu en 2010, Big C augmentera significativement sa part de marché pour devenir le co-leader thaïlandais en hypermarchés», a précisé le groupe. Casino pourrait ainsi renforcer ses positions face à son concurrent principal en Thaïlande, le groupe britannique Tesco.

L'Asie : un carrefour stratégique pour les distributeurs français

Les activités de Carrefour en Malaisie et à Singapour représentent respectivement des chiffres d'affaires de 414 millions d'euros et 96 millions. Tesco serait considéré comme l'un des candidats naturels pour racheter les activités malaisiennes de Carrefour. Le groupe singapourien Dairy Farm, soutenu par Jardine Matheson Holdings, le groupe japonais Aeon et le fonds d'investissement malaisien Navis Capital, seraient également intéressés par ces actifs.

 les marchés émergents vont être le principal moteur de croissance sur le moyen et long terme pour notre société

Pourtant, Lars Olofsson, a indiqué, dans le Wall Street Journal, que le groupe n'a pas reçu une offre suffisamment intéressante pour vendre ses actifs malaysiens (23 magasins), qu'il compte donc conserver ainsi que deux magasins à Singapour. «Nous avons des perspectives de croissance intéressantes en Malaisie», et «les marchés émergents vont être le principal moteur de croissance sur le moyen et long terme pour notre société», a souligné le dirigeant. Carrefour a même l'intention d'investir en Malaisie où il compte faire mieux que sa place de numéro 3. D'autre part, son premier magasin en Inde devrait ouvrir d'ici à la fin de 2010. «Carrefour attend peut-être de se développer davantage en Malaisie pour le reproposer à la vente plus tard. Carrefour ne devrait pas conserver ses actifs malaisiens sur le long terme», a indiqué Marie-Aude de Lavallade.

Carrefour envisage aussi d'autres possibilités de développement en Asie, comme les activités d'hypermarchés du distributeur indonésien Matahari Putra Prima qui sont à vendre. Le groupe français est en position de leader en Indonésie. «Je ne pense pas que ce soit une opportunité spectaculaire, mais nous l'examinons», a fait savoir Lars Olofsson dans le journal américain. Pour Carrefour, une acquisition de Matahari Putra Prima «pourrait faire sens, en permettant au groupe français de doubler de taille, mais ne correspondrait pas à la stratégie de recentrage sur les pays clés», selon l'analyste.

Casino, pour sa part, aurait été présélectionné dans la perspective d'un rachat des activités d'hypermarchés de Matahari Putra Prima, qui exploite actuellement 50 hypermarchés en Indonésie. D'autres candidats comme l'américain Wal-Mart et le sud-coréen Lotte Shopping auraient aussi été présélectionnés et devraient déposer leurs offres le mois prochain. Le groupe de capital-investissement Carlyle Group et le sud-coréen Shinsegae seraient aussi intéressés par ces actifs. Lotte avait annoncé la semaine dernière avoir présenté une offre initiale. Casino est présent en Thaïlande et au Vietnam, mais pas en Indonésie. Le rachat des activités d'hypermarchés de Matahari Putra Prima ne ferait pas vraiment sens pour Casino à l'heure actuelle, d'après l'analyste. De plus, ces actifs seraient évalués à environ 1 milliard de dollars, ce qui est trop cher pour Casino actuellement, a-t-elle ajouté. Casino souhaite se renforcer notamment en Amérique latine, et en particulier au Brésil.

Ce jeudi vers 16h05, le titre Casino progressait de 1,65%, à 69,09 euros, tandis que la valeur Carrefour gagnait 2,49%, à 38,91 euros, dans un marché parisien en hausse de 2,11%.



Claire Lavarenne

Publié le 18 Novembre 2010

OK, tout accepter
Fermer