Espace Distribution - News, articles, interviews et dossiers

Brésil : Carrefour et Casino, l'affrontement se profile

Brésil : Carrefour et Casino, l'affrontement se profile

(Easybourse.com) Le conseil d'administration du distributeur français Carrefour a approuvé le projet du groupe brésilien Gama pour fusionner ses activités brésiliennes avec celles de Grupo Pão de Açúcar (GPA). Toutefois, l'affaire est loin d'être dans le sac...

A lire aussi :

Brésil : Casino hausse le ton face à Carrefour
Carrefour : une proposition de fusion avec GPA au Brésil


Le groupe de distribution français Carrefour n’a pas traîné pour donner sa réponse concernant un projet de rapprochement entre ses activités brésiliennes et celles de Grupo Pão de Açúcar (GPA). Ce lundi, le conseil d’administration du français s’est dit favorable au projet de partenariat stratégique majeur au Brésil proposé par le fonds brésilien Gama, groupe détenu à 100% par un fonds géré par BTG Pactual et devant être capitalisé par la Banque Nationale Brésilienne de Développement (BNDES).

Ce projet prévoit la fusion des actifs brésiliens de Carrefour et de ceux de GPA au sein d’une société détenue à parité par le français et Gama. En parallèle, ce dernier deviendrait un actionnaire de référence de Carrefour, dans le cadre de cette opération. Dans le cas où elle se réaliserait, cette transaction donnerait naissance à un acteur majeur de la distribution au Brésil, avec un chiffre d’affaires pro-forma estimé supérieur à 30 milliards d’euros pour l’année 2011, selon le français.

Carrefour précise qu'avec des «synergies» en année pleine attendues entre 600 et 800 millions d’euros, la nouvelle entité bénéficierait de l’expérience de Carrefour et de GPA «sur le format hypermarchés (Extra et Carrefour), des positions fortes de CBD sur le segment des supermarchés (Pão de Açucar, Extra Facil) et du leadership de Carrefour sur le segment du Cash & Carry (Atacadão)», mais aussi dans l’équipement de la maison avec les enseignes Ponto Frio et Casas Bahia.

Casino veut avoir son mot à dire

Néanmoins, la transaction est encore loin d’être réalisée. Outre les autorisations réglementaires en vigueur et notamment en matière de concurrence, Carrefour doit aussi obtenir l’approbation de GPA, détenu à plus de 43% par le français Casino, et celle de BNDES. Or, le président de la banque, Luciano Coutinho, aurait indiqué, dans un entretien accordé à l'hebdomadaire brésilien Veja, que BNDES ne mobiliserait pas les 2,4 milliards de dollars qu'elle avait promis pour la fusion de Carrefour Brésil et GPA si Casino ne donnait pas son accord. Le dirigeant de Casino se serait d'ailleurs rendu au Brésil dès ce lundi afin de rencontrer les différentes autorités brésiliennes, dont le président de la BNDES, rapporte la presse locale.

Casino a vivement réagi au projet présenté par Gama qui, selon lui, correspond à «un projet d'opération financière préparée de longue date et illégalement par Carrefour et Abilio Diniz», président de GPA. Le groupe de Jean-Charles Naouri rappelle que dans le cadre de l'accord conclu avec le brésilien, aucune négociation impliquant l'avenir de GPA ne peut avoir lieu sans Casino. De son côté, Abilio Diniz a déclaré dans la presse qu’en décembre dernier il avait présenté cette idée au PDG de Casino.

A chaque déclaration du groupe de Lars Olofsson, la réponse de Casino ne se fait pas attendre. Ce dernier a ainsi averti qu'il considère que «Carrefour et ses administrateurs engagent leur responsabilité en acceptant, malgré les avertissements, une opération engagée de manière hostile et menée dans le cadre de négociations illégales». Le groupe de Jean-Charles Naouri a saisi, le 1er juillet 2011, la Chambre de Commerce Internationale (CCI) d’une seconde procédure d’arbitrage à l’encontre du groupe Diniz, suite à la proposition présentée le 28 juin 2011 simultanément à GPA et ses actionnaires.

Ce lundi vers 15h05, le titre Carrefour perdait 0,57%, à 28 euros, alors que la valeur Casino gagnait 1,36%, à 66,45 euros, dans un marché parisien en repli de 0,12%, juste au-dessus des 4 000 points.

A lire aussi :

Brésil : Casino hausse le ton face à Carrefour

Carrefour : une proposition de fusion avec GPA au Brésil



Claire Lavarenne

Publié le 04 Juillet 2011