Interview de Michel Freiche : directeur général adjoint de Trigano

Michel Freiche

directeur général adjoint de Trigano

Trigano considère sa stratégie dans une perspective de long terme

Publié le 04 Décembre 2006

Un commentaire sur les résultats que vous venez de publier ?
Le résultat opérationnel courant de Trigano a été affecté par un certain nombre d’éléments non récurrents : le changement simultané par deux constructeurs automobiles de leurs châssis, utilisés comme base roulante pour les camping-cars, opération qui intervient tous les 10/12 ans, la sous performance par rapport à nos attentes des résultats de certaines Business Units intervenant sur le segment « premium » du marché du camping-cars et la détérioration des résultats de l’activité Equipement de Jardin.

Quels ont été les moteurs de votre croissance ?
Nous avons bénéficié d’un apport de croissance externe de 39,1 M€ de son chiffre d’affaires avec la consolidation sur 12 mois (contre 7 mois) des filiales allemandes acquises en 2005. Soutenues par un marché toujours très dynamique, les ventes de véhicules de loisirs ont enregistré une croissance organique de 8,7%. L’activité Accessoires a connu une reprise de ses ventes.

Quels sont vos objectifs de vente et de résultat opérationnel pour l’exercice 2007 ?
Trigano envisage un chiffre d’affaires de 940M€ pour 2007. Même si les effets de l’introduction des nouvelles bases roulantes devraient encore peser sur les ventes au premier trimestre 2007, Trigano reste confiant pour l’exercice. La présentation des nouvelles gammes a connu un accueil extrêmement favorable pour les réseaux de distribution de tous les pays européens. Le volume de commandes de camping-cars est en nette progression par rapport à l’année précédente.

Quel bilan tirez-vous après l’intégration d’Eura Mobil ?
L’acquisition d’Eura-mobil nous a permis d’être plus offensifs sur le marché allemand et nos ventes ont progressé de 55,6% (dont 18,7% de croissance organique) en Allemagne en 2006. L’Allemagne représente en 2006 13,5% des facturations du groupe contre 9,6% en 2005 et 5,5% en 2004. Eura-Mobil a contribué à hauteur de 87,5M€ au Chiffre d’affaires de Trigano en 2006. Le redressement d’Eura-Mobil a cependant été retardé du fait notamment du non renouvellement d’une importante commande prévue, de provisions sur stock de produits finis et de matières premières devenues obsolètes et de coûts supplémentaires liés aux restructurations entreprises : réorganisation de la production, renouvellement complet de la gamme et modification des méthodes d’assemblage. Les mesures d’amélioration mises en œuvre seront matérialisées dès 2007 dans les résultats d’Eura-Mobil.

Comment faites-vous face à la forte saisonnalité de vos activités, avec des mois d'hiver généralement creux ?
Peu d’activités de Trigano ont une saisonnalité très marquée. Il s’agit principalement de l’Equipement du jardin, du Matériel de camping, des auvents de caravanes et des Résidences Mobiles. Les livraisons des caravanes et des camping-cars se font toute l’année, de juillet à fin novembre pour les véhicules de mise en gamme et de décembre à juin pour le réassort.

Comment se porte le marché des véhicules de loisirs et quelles en sont les grandes tendances ?
Le marché du Camping-car a continué son développement en Europe (+8,6% sur la saison 2005/2006) avec une progression dans tous les pays. Les plus fortes croissances sont enregistrées par les marchés français (+14,6%), scandinave (+24,9%) et espagnol (+19,5%).

Le marché européen de la caravane affiche, quant à lui, un recul de 4% sur la saison 2005-2006. Les baisses des deux principaux marchés (britannique et hollandais) ne sont pas compensées par la progression des marchés français et danois. Dans ce contexte, Trigano a plutôt bien tiré son épingle du jeu, particulièrement dans les caravanes d’habitation.

45% de votre chiffre d'affaires est réalisé par des entreprises acquises au cours des dix dernières années, envisagez-vous de poursuivre votre politique de croissance externe ?
Trigano continuera à mettre en œuvre sa politique de croissance organique et de croissance externe. A ce titre, l’acquisition du n°2 britannique de l’accessoire pour véhicules de loisirs a déjà été finalisée. Par ailleurs, le relatif échec des opérations menées par les fonds de « Private Equity » dans le secteur des véhicules de loisirs devrait permettre l’émergence d’opportunités plus nombreuses.

Quelle sera votre politique en matière de dividende cette année ?
Le Conseil d’Administration de Trigano proposera à l’Assemblée Générale du 8 janvier 2007 le versement d’un dividende en hausse de 10% à 0,55€ par action.

Le mot de la fin pour vos actionnaires.
Trigano considère sa stratégie dans une perspective de long terme. Les évolutions prévisionnelles des marchés principaux sur lesquels nous opérons sont positives, ce qui devait permettre une croissance soutenue du chiffre d’affaires et des résultats ainsi qu’une création de valeur pour nos actionnaires.

Propos recueillis par M.L.H.

laetitia